Calcul Hypothécaire

VOTRE POUVOIR D’ACHAT

Il y a deux ratios importants qu’un prêteur utilisera pour calculer le montant que vous pouvez payer pour une maison. Une fois ce montant déterminé, vous devriez demander un engagement écrit de l’institution financière. Cet engagement normalement, prend la forme d’une pré-approbation et liste les documents nécessaires à rapporter à l’institution pour confirmer le prêt hypothécaire (ex. : preuve d’emploi, comptes de banque, rapport d’impôt etc…)

Les deux ratios qui seront utilisés sont le GDS (Gross Debt Service), service de la dette brut et le TDS (Total Debt Service), service de la dette totale. Le maximum pour le GDS est de 30% et de 40% pour le TDS.généralement.

Exemple de « GDS »

Une unité familiale a un revenu brut annuel de $70 000.00 (avant impôt)

$70 000.00

Multiplié par 30% GDS

$21 000.00

$21 000.00 divisé par 12 mois

$1 750.00

Exemple de « TDS »

Si la même unité familiale avait également un paiement mensuel pour la voiture de $400.00 et un paiement de carte de crédit de $200.00, le résultat sera différent.

Revenu brut

$70 000.00

Multiplié par 40% TDS et divisé par 12 mois

$28 000.00 / 12 =
$2 333.33/mois

Moins les obligations mensuelles ($400 + $200)

$600.00

Solde

$1 733.33

Le solde représenté est le paiement mensuel maximum qui serait employé pour qualifier l’unité familiale. Ce montant inclut les impôts scolaires et fonciers, le versement hypothécaire et 50% des frais de condominium, s’il y a lieu.

Dans le scénario ci-dessus…

Si la famille contemple une maison dont les taxes annuelles sont de $3,200 ($266.66 / mois) et aucun frais de condominium, la banque utilisera le plus bas des deux montants de TDS et GDS c’est à dire $1,733.33-266.66 = $1,466 approximativement pour le paiement d’hypothèque. À 6% amorti sur une période de 25 ans avec un versement initial de 10% du prix d’achat, cela signifie que vous pouvez acheter une maison de près de $300,000.

D’autres conditions peuvent être imposées par votre institution financière. Vous devez comprendre les implications. Il y a peut être d’autres rêves que vous projetez de réaliser qui n’apparaissent pas dans cette équation (les REER, les voyages, les enfants, les études universitaires). Vous devez trouver votre zone de confort, discuter de vos objectifs avec votre banquier. Dans le fond ce que vous devez savoir est le montant mensuel maximum de vos obligations qui vous permet d’avoir une vie agréable.